L’échec est-il le meilleur pédagogue ?

L’échec est-il le meilleur pédagogue comme on l’entend souvent ? Pas si sûr quand il intervient en phase d’exécution …
Le manager-innovateur peut être toxique en phase de déploiement, de scale up. Et à l’opposé l’entreprise habituée à l’exécution « parfaite » a peu de chance de savoir innover naturellement.
Savoir « quand faire différemment et jusqu’où » nécessite un accompagnement professionnel.

https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2016/09/12298-faut-il-toujours-se-rejouir-de-ses-echecs/


#coaching
#accompagnement
Un excellent sujet de Harvard Business Review via Harvard Business Review France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :